Dodo

Bon dodo, mon ami

La nuit court après le jour
Le jour court après la nuit
Ils font le tour de la cour
Bon dodo mon ami
Fais des rêves en couleur
Avec des fleurs et des cœurs
Le p'tit matin s'en vient
Il n'est pas bien bien loin

 

Berçeuse de Brahms

Bonne nuit, cher trésor,
Ferme tes yeux et dors.
Laisse ta tête, s'envoler,
Au creux de ton oreiller.

Un beau rêve passera,
Et tu l'attraperas.
Un beau rêve passera,
Et tu le retiendras.

 

Berceuse créole

Dodo tit' tit' tit' maman
Dodo tit tit tit papa
Si li pas dodo crab' la va manger
Si li pas dodo crab' la va manger

Maman li pas là, l'allée la rivière
Papa li pas là, l'allé pêcher l'crab'

Dodo tit' tit' tit' maman
Dodo tit tit tit papa
Si li pas dodo crab' la va manger
Si li pas dodo crab' la va manger

 

 

 

Prendre un enfant par la main

Prendre un enfant par la main
Pour l'emmener vers demain
Pour lui donner la confiance en son pas
Prendre un enfant pour un roi

Prendre un enfant dans ses bras
Et pour la première fois
Sécher ses larmes en étouffant de joie
Prendre un enfant dans ses bras

Prendre un enfant pas le coeur
Pour soulager ses malheurs
Tout doucement sans parler sans pudeur
Prendre un enfant sur son coeur

Prendre un enfant dans ses bras
Et pour la première fois
Verser des larmes en étouffant sa joie
Prendre un enfant contre soi

Prendre un enfant par la main
Et lui chanter des refrains
Pour qu'il s'endorme à la tombée du jour
Prendre un enfant par l'amour

Prendre un enfant comme il vient
Et consoler ses chagrins
Vivre sa vie des années puis soudain
Prendre un enfant par la main

En regardant tout au bout du chemin
Prendre un enfant pour le sien

 

Dodo, l'enfant do

Dodo, l'enfant do,
L'enfant dormira bien vite.
Dodo, l'enfant do,
L'enfant dormira bientôt.

 

 

Frère Jacques

Frère Jacques, Frère Jacques
Dormez-vous? Dormez-vous?
Sonnez les matines, Sonnez les matines
Ding ding dong, Ding ding dong

 

À la claire fontaine

À la claire fontaine
M'en allant promener
J'ai trouvé l'eau si belle
Que je m'y suis baigné

Il y a longtemps que je t'aime
Jamais je ne t'oublierai !

Sous les feuilles d'un chêne
Je me suis fait sécher
Sur la plus haute branche
Un rossignol chantait

Il y a longtemps que je t'aime
Jamais je ne t'oublierai !

Chante, rossignol, chante
Toi qui a le coeur gai
Tu as le coeur à rire
Moi, je l'ai à pleurer

Il y a longtemps que je t'aime
Jamais je ne t'oublierai !

J'ai perdu mon amie
Sans l'avoir mérité
Pour un bouquet de roses
Que je lui refusai

Il y a longtemps que je t'aime
Jamais je ne t'oublierai !

Je voudrais que la rose
Fut encore au rosier
Et que ma douce amie
Fut encore à m'aimer.

Il y a longtemps que je t'aime
Jamais je ne t'oublierai !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×